Certaines personnes se basent sur les explications de grands auteurs (psychologues, psychiatres, sociologues, etc.) moi je me base sur Dieu au travers de la Bible. J'ai décidé de me baser sur la Bible, car je suis convaincu que son message est plus que jamais d'actualité ! Je vais me focaliser sur 4 personnes en particulier afin que vous puissiez également vérifier si le désir vous en dit l'exactitude des faits. A chaque fois je mettrai le verset (extrait de la Bible en question) à droite avec la référence ainsi que la personne concernée Je parlerai de : - Moïse, l'homme qui libéra le peuple hébreux d'Égypte, mais qui à un moment de sa vie, voulut mourir... - Job, un homme riche, reconnu par ses pairs et qui a tout perdu du jour au lendemain... - Elie, un homme juste, qui toute sa vie s'est battu pour établir la justice, et qui fatigué de lutter, voulut mourir. Et pour finir avec Jonas, un homme surprenant qui ne pouvait supporter que Dieu fasse miséricorde à une ville, voulut mourir plutôt que de voir cette ville changée...

 


 

Moïse est un homme instruit qui a grandi en Égypte. A 40 ans il quitte l' Égypte pour aller vivre dans un désert. A 80 ans, Dieu l'appelle et lui donne comme mission de devenir le chef du peuple hébreux. Il devra également l'amener dans un autre pays.

Là où l'histoire de Moïse est intéressante pour nous, c'est que quand il se trouve au milieu du désert et que le peuple désire retourner en Égypte pour diverses raisons, Moïse réagit en allant vers Dieu. Et il désire que Dieu le tue !
La suite du texte indique que Dieu lui accorde 70 aides, afin de l'aider dans sa tâche.

Qu'est ce que ce texte nous apprend ?
Ne sommes-nous jamais arrivés à ce stade où l'on est à bout, on est submergé de tous côtés, où l'on ne sait plus où donner de la tête ? Il nous semble que cette situation ne va jamais finir. On arrive à un point où seule la mort nous semble être la solution. Peut-être qu'au travail ou à l'école on doit effectuer un travail qui semble perdu d'avance...
Allons-nous aussi comme Moïse compter sur l'aide de Dieu pour nous en sortir ?


 

Job est un homme riche, ayant beaucoup de biens, une belle famille avec dix enfants. Mais, qui du jour au lendemain, perd tout : ses richesses, ses enfants, sa réputation, ses amis, etc.

L'histoire de Job est dramatique car on voit un homme juste être traité comme un injuste. Un homme blessé, anéanti par ce qui lui arrive. Étant "au bout du rouleau", il crie à Dieu lui reprochant de l'avoir fait naître et maudit le jour de sa naissance. La fin du texte nous montre que Dieu est intervenu et que Dieu a rétabli Job en lui accordant le double des biens qu'il avait auparavant. Qu'est ce que ce texte nous apprend ? Nous est-il jamais arrivé de subir des épreuves imméritées, de souffrir alors que nous sommes innocents. De voir notre vie basculer du jour au lendemain, sans savoir pourquoi. Par exemple le décès d'un proche en pleine forme, un divorce, une échec scolaire ou professionnel, une rupture sentimentale, etc. Bref, des situations pour la plupart imprévisibles où autour de nous tout s'écroule, notre réputation en prend un coup, on se sait plus à qui se fier. Malheureusement, il arrive dans la vie des situations qui nous échappent et où le suicide semble être LA solution pour y remédier. Dieu est là à nos côtés et il nous aidera volontiers si on le lui demande.

Elie est un homme juste, qui aspire à la justice, à l'équité. Il est envoyé par Dieu pour rendre la justice et établir le droit dans un pays rempli d'injustices et où les droits ne sont pas respectés.

Elie était un des principaux prophètes (hommes envoyés par Dieu) ayant vécu. C'était un homme juste et droit, qui aspirait de tout son coeur à ce que la justice soit rendue et que le droit de chacun soit respecté. Il ne supportait pas toutes les injustices qu'il côtoyait. Après une menace venant de la reine, il se dit que tout ce qu'il avait fait n'avait servi à rien et qu'il n'était pas mieux que ses prédécesseurs qui s'étaient également battu pour la justice. Il demande à Dieu de lui reprendre la vie. Dieu intervient et lui redonne des forces pour continuer son but. Qu'est ce que ce texte nous apprend ? Nous est-il jamais arrivé d'être confronté à une situation injuste, qui nous dérange ? On veut faire quelques chose, mais l'on réalise que c'est hors de notre portée et que tout nous semble rater... On se décourage et tombe dans la mélancolie. Souvent on se bat pour des causes justes, et l'on s'y consacre corps et âme. Pourtant rien ne change, et le désespoir nous envahi, et l'on se dit que l'on a plus aucune raison de vivre, que l'on ne sert à plus rien. Bref que l'on est inutile est que la mort serait la meilleure solution pour tout le monde. Mais parfois le résultat n'est pas immédiat !

 


 

Jonas est un homme étrange, Dieu lui demande d'aller dans une ville et prend volontairement la direction opposée pour s'éloigner de ce que Dieu lui demande. Il cherche à le fuir. Dieu lui demande d'aller annoncer une bonne nouvelle dans une ville, mais n'ayant pas d'amour pour cette ville, refuse d'y aller.

Jonas, comme dit plus haut, devait aller vers Ninive pour lui annoncer sa destruction si elle ne changeait pas de voies. Jonas, sachant que Dieu est un Dieu qui pardonne, refusa d'y aller afin qu'elle ne puisse pas changer de voies et ainsi éviter la destruction. Son égoïsme a failli priver des milliers de vies (environ 120'000) de pouvoir échapper à la mort. Son manque de compassion était suffisamment flagrant pour que Dieu doive intervenir et l'aider à aimer cette ville. Jonas voulait mourir pour ne pas voir cette ville changer ! Qu'est ce que ce texte nous apprend ? Parfois nous agissons par pur égoïsme, en regardant à notre nombril et voulant faire que tout tourne autour de nous et de nous seuls. Des gens peuvent mourir par nos décisions, mais on préfère regarder à nous-même. Jonas voulait mourir car tout n'allait pas comme LUI voulait. Non pas que la situation était désespérée, mais parce qu'elle allait à l'encontre de ses plans. Sommes-nous prêts à voir la vie autrement que comme nous la concevons, et ainsi ne pas vouloir mourir car tout ne va pas comme on aimerait d'après ce qui nous semble juste ?

Télécharger la version PDF !

 


On peut être comme Moïse : - Être submergé pas une situation - Ne pas voir le "bout du tunnel" - Être au bout du rouleau, psychologiquement, physiquement, etc. Ou bien comme Job : - Quelqu'un de juste, vivant une situation injuste - Avoir perdu sa famille, ses proches (par exemple lors de divorce, décès, relations tendues) - Perdu ses richesses (par exemple chômage, grosses dépenses imprévues) - Perdu sa réputation, ses amis, etc. Ou alors comme Elie : - Rechercher la justice et réaliser que tout semble impossible - Perdu tout espoir - Sombrer dans la mélancolie, le désespoir - Se dire que l'on est pas mieux que les autres, et donc que l'on est inutile. Ou pour finir comme Jonas : - Trouver des problèmes là où il y en a pas - Agir par égoïsme, notre petit confort avant tout - Fuir ce qui nous dérange. Nous avons vu qu'il peut se passer beaucoup de situations différentes, où l'on semble dépassés, mais quel que soit notre problème ou défis nous pouvons et je dirai même nous "devons" nous adresser à Dieu, car lui seul connaît vraiment ce que nous vivons ! Ainsi Dieu pourra nous aider à surmonter les épreuves et nous donner la force de continuer. Si vous ne connaissez pas Dieu, rien de vous empêche de vous adresser à lui et de lui demander de vous aider. Je suis convaincu que si nous sommes "au bout du rouleau" et que nous lui crions "Dieu aide-moi !!!" il interviendra ! Pourquoi j'en suis aussi sûr ? Car dans de multiples situations, quand humainement parlant j'étais à bout de force, et que tout espoir avait disparu, et qu'aucune issue se présentait à moi, j'ai crié à Dieu, je lui ai simplement dit "Dieu aide-moi !" M'aider en quoi ou dans quoi je ne le savais pas, je n'avais pas de mots pour exprimer ma douleur, mais Dieu n'a pas cherché à me faire comprendre ce qui m'arrivait, il est venu vers moi tel que j'étais et m' a donné le réconfort dont j'avais tellement besoin. Et maintenant, je ne peux que le remercier de m ' avoir aidé dans ces situations, et de m' avoir donné la force de croire qu'il y a toujours de l'espoir. Qu'est-ce qui vous empêche d'en faire autant ?


 


© 2016 tous droits réservés, Se-Suicider.com